• Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

    Selon l’Evangile, Jacques, fils de Zébédée, est, avec son frère Jean l’Evangéliste et Pierre, l’un des disciples les plus proches de Jésus. Pêcheur sur le lac de Thibériade, il délaissera barque et filets pour suivre son maître. Il commença à prêcher en Judée après que celui-ci soit monté au ciel.

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statueLa présence de Saint Jacques en Espagne n’a jamais été prouvée mais, selon des sources officielles, il traversa la Méditerranée pour y prêcher le christianisme. Il y fit rapidement des adeptes, en particulier sept disciples qui le suivirent lorsqu’il regagna Jérusalem. Après un prêche, vers l’an 44, il est arrêté par ordre d’Hérode Agrippa I, roi de Judée. Martyrisé puis décapité, il devient l’un des premiers martyrs chrétiens. Ses sept disciples recueillent alors son corps, le placent dans une barque et embarquent avec lui. Après avoir dérivé, la barque s’échoue en Galice. Un tombeau est édifié à quelques distances de là, dans les terres. La sépulture sombre alors dans l’oubli jusqu’au début du IXe siècle, époque où un ermite fait un songe et, guidé par une étoile, découvre le tombeau. L’endroit prend le nom de « campus stellae », champ de l’étoile, Compostelle. Le roi Alphonse II y fait édifier un sanctuaire. Les pèlerins espagnols commencent à affluer, d’autant que l’apôtre est maintenant réputé pour aider les rois chrétiens à bouter hors d’Espagne les musulmans qui en occupent toujours une grande partie. Au milieu du Xe siècle, un évêque auvergnat, Godescalc, escorté d’une suite nombreuse, se rend à Saint-Jacques-de-Compostelle pour que le lieu soit connu hors des frontières de l’Espagne. En moins de cinquante ans, on s’y rend de l’Europe entière. A l’apogée du pèlerinage, aux XIIe et XIIIe siècles, entre 300.000 et 500.000 personnes se rendront chaque année au tombeau de Saint-Jacques.

    À partir du XIVe siècle, les pèlerinages à Compostelle entament un sérieux déclin à cause principalement des épidémies de peste qui ravagent l’Europe ainsi qu’aux famines liées à de mauvaises récoltes. De plus, la « Reconquista » s’est déplacée dans le Sud de l’Espagne où les musulmans restent implantés et où les royaumes chrétiens vont désormais déployer toutes leurs forces, délaissant par voie de conséquence la partie Nord.

    200 ans plus tard, Luther se déclare ouvertement contre les pèlerinages à Saint Jacques et entame une lutte contre les indulgences qui va être à l’origine du protestantisme. Le succès des doctrines de Luther dans de nombreuses régions en Europe est un coup dur pour Compostelle. Puis, vers 1590, les reliques de Saint Jacques disparaissent. Pendant les siècles qui suivent la décadence du Chemin s’accélère. Les chroniques racontent que le 25 juillet 1867, jour de la Saint Jacques, il n’y avait que quelques dizaines de pèlerins à Saint-Jacques-de-Compostelle.

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Photos Michel Braeckman

     

    Photo Manuel Cela

     

       

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Photos Manuel Cela, organiste de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle

     

    Le 28 janvier 1879, lors de travaux réalisés dans la cathédrale de Saint-Jacques, des ouvriers trouvent une urne avec des ossements humains. L’évêque de Compostelle pense qu’il pourrait s’agir des reliques de Saint Jacques. Il les fait analyser à l’université de Compostelle. Les experts concluent qu’il s’agit bien des reliques du grand saint. Le pape Léon XIII annonce alors cette découverte au monde chrétien. C’est le point de départ du renouveau du pèlerinage qui depuis les dernières décennies du XXe siècle connaît un dynamisme sans précédent depuis le Moyen Âge. La recherche de spiritualité pour les uns, la possibilité de réaliser un long voyage à pied, à vélo ou à cheval pour les autres, la richesse culturelle et architecturale de l’itinéraire ont favorisé ce nouvel essor. La déclaration du Chemin de Compostelle comme Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1993 a parachevé les conditions de cette renaissance et les pèlerins arrivés à Santiago sont de plus en plus nombreux. D’après l’office d’accueil des pèlerins à Santiago, ils étaient près de 100.000 en 2005 et 327.378 en 2018, parmi eux, des Enghiennoises et des Enghiennois.

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statueQuatrième dimanche de juin 2006. Michel Braeckman regarde passer la procession de la Saint Jean à Enghien. De retour de son premier pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, il a l’idée de créer un groupe de pèlerins de Saint Jacques qui participerait dorénavant à la procession.

    29 janvier 2007. Dix membres fondateurs sont présents à la réunion constitutive ; trois d’entre eux sont hélas décédés depuis : Julio Rexach Aragon, Robert Struye de Swielande et Bernard Beroudia.

    Au cours de cette réunion et des suivantes, début 2007, des décisions furent prises, les principales étant :

    • l’objectif : créer un groupe pour mettre Saint Jacques à l’honneur lors de la procession d’Enghien ;
    • le nom du groupe : « Pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Région d’Enghien » ;
    • les critères de recrutement : femmes, hommes et enfants d’Enghien et des environs ayant accompli tout ou partie du pèlerinage à SJC à pied, en vélo ou à cheval et qui s’engagent à participer à la procession dans le groupe des pèlerins de SJC ;
    • la tenue : tenue de marcheurs portant une coquille Saint-Jacques, avec sac à dos et bourdon, un des participants revêtant une tenue de pèlerin « de l’ancien temps ».

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statueLa tenue est ensuite confectionnée gracieusement par Madame Vande Velde, belle-mère de Bernard Beroudia (la Fabrique d’église d’Enghien pris à sa charge le prix du tissu), et la recherche d’une statue entamée. Après de nombreuses démarches, ce fut finalement Bernard Beroudia qui fabriqua une jolie petite statue en terre cuite émaillée.

    Quatrième dimanche de juin 2007, fin prêt, le groupe participe pour la première fois à la procession. Depuis lors, il y participe chaque année.

    Début juin 2018, Roger Schrève, citoyen de Petit-Enghien, qui a réalisé le pèlerinage à Santiago en vélo (Rebecq-Santiago-Rebecq : 4.374 km) offre à la Fabrique d’église d’Enghien une magnifique statue de Saint-Jacques-de-Compostelle dont il vient de terminer la sculpture après plus ou moins 93 heures de travail. La statue, en tilleul de la région d’Enghien, d’une hauteur de 74 cm, pèse 8,2 kilos. Roger Schrève qui vient de rejoindre le groupe des pèlerins d’Enghien, propose de la porter lors des prochaines processions de la Saint Jean. C’est avec joie que le groupe, en accord avec Madame Beroudia, portera cette statue dès juin 2019.

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

    La cérémonie de bénédiction se déroule le samedi 26 janvier 2019, à 17h, à la Chapelle Notre-Dame de Messines. Après que le groupe des pèlerins d’Enghien eût interprété le Chant des Pèlerins, c’est devant une belle assemblée que Benoit Lobet, doyen d'Enghien-Silly bénit la statue. L’ensemble vocal polyphonique « A Viva Voce », dirigé par Danièle Du Bosch, clôture la cérémonie par une magnifique interprétation du Tantum ergo. Depuis ce jour, la statue de Saint-Jacques-de-Compostelle peut être admirée à la Chapelle Notre-Dame de Messines où elle est exposée près de la porte de la sacristie.

     

    Michel Braeckman
    9 mars 2019

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

     

     Le Chant des Pèlerins expliqué et chanté par son auteur-compositeur, Jean-Claude Benazet,
    Pour le texte et la partition cliquer ICI

     

     

    Le chant des Pèlerins interprété à 2 voix par la Chorale Les Escoussières.

     

     

     Le chant des Pèlerins de Compostelle, par Jean-Claude Benazet,
    accompagné à la guitare par José Ignacio Toquero.

     

    N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous aussi rejoindre le groupe des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle de la région d’Enghien pour mettre Saint Jacques à l’honneur dans les rues de la ville lors de la procession annuelle. Ce sera un grand plaisir pour nous de vous y accueillir.

     

     Quelques photos de la procession de la Saint Jean

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

    Saint-Jacques-de-Compostelle à Enghien - La nouvelle statue

     

     

     

    Liens intéressants :

     

    Comprendre Compostelle, Connaître Saint Jacques

    Le Moyen Âge - Saint Jacques de Compostelle

    Vers Compostelle